L’animateur occasionnel, un engagement pour l’éducation

Les accueils de loisirs mobilisent chaque année plusieurs milliers de jeunes animateurs volontaires qui, pendant une période donnée, apportent leur contribution à l’éducation des enfants. Par leur engagement, ils contribuent à l’épanouissement et au bien-être des enfants, à l’apprentissage du vivre ensemble par le jeu et la pratiques d’activités variées.

Au quotidien l’animateur en cours de formation ou titulaire du BAFA est amené à encadrer des enfants et des adolescents dans les accueils collectifs de mineurs (accueil de loisirs, accueil de jeunes, accueil de scoutisme, séjours de vacances), à titre non professionnel et de façon occasionnelle. Cette attention à l’enfant, cette envie d’agir, c’est en agissant au sein du centre de loisirs que les jeunes animateurs les concrétisent en mettant leur créativité et leur enthousiasme au service de projets novateurs.

Il exerce une action éducative auprès d’enfants et d’adolescents, dans le cadre d’une structure inscrite dans un territoire.

Il veille à la sécurité physique et affective des mineurs qu’il encadre. Il doit assumer différentes missions :

  • Organisateur du « vivre ensemble »
  • Animateur d’activités ludiques et initiateur de découvertes
  • Précurseur et accompagnateur de projets d’enfants et d’adolescents
  • Membre responsable d’une équipe solidaire.

Le BAFA est un brevet

Le cycle de formation

Les 3 étapes s’effectuent de manière chronologique sur une période de 30 mois maximum.

  • La formation générale (8 jours)
  • Le stage pratique (14 jours)
  • L’approfondissement (6 jours) ou la qualification (8 jours)

Les Francas s’engagent à vous accompagner tout au long de la formation en vous faisant bénéficier de leurs ressources et de leur réseau.

Obtenir son BAFA

À l’issue de chaque étape, une appréciation est portée sur l’aptitude du candidat à s’approprier les missions de l’animateur et les mettre en pratique. Cette appréciation est formulée par le directeur de chaque stage de formation théorique et le responsable du stage pratique. C’est un jury départemental qui examine le parcours de chaque candidat et qui en fonction des appréciations portées, délibère en proposant l’attribution du BAFA, l’ajournement ou le cas échéant, le refus.

Stages de formation

133 résultats